Interview d'entrepreneur : Philippe CAPET

Philippe CAPET

Quel est ton parcours ?

J’ai fait une école de commerce international à Paris puis mon envie d’entreprendre m’a dirigé vers la création et la gérance de centres de profit ainsi que d’agences d’intérim où je manageais une douzaine de collaborateurs et avait à ma charge environ 300 intérimaires le tout dans la région parisienne. J’ai continué ces activités jusqu’à mes 40 ans.

Pourquoi avoir décidé de lancer ton activité ?

Avec ma femme nous souhaitions créer notre propre entreprise. En 2009, nous sommes tombés amoureux du Périgord Vert et nous avons décidé de nous y installer et d’y créer Périservice, la première SARL agrée qualité service à la personne sur le territoire. Face à une croissance et une réussite soudaine nous avons eu des difficultés à gérer notre activité et c’est notamment pourquoi nous avons dû mettre fin à cette aventure qui aura durée 5 ans..

En décembre 2014, j’ai découvert Coop’Alpha à un salon et le statut d’entrepreneur-salarié-associé m’est apparu comme une bonne alternative aux autres statuts qui ne me convenaient pas.

Pourquoi Coop’Alpha ?

J’ai découvert l’équipe mais surtout les valeurs de la coopérative et ce que j’aime particulièrement c’est le fait de ne pas être seul. Ils m’ont permis d’évaluer les enjeux, tester mes éventuels projets d’avenir, mieux gérer mon temps… j’ai réappris à évaluer mon potentiel et mes actions commerciales. Ce qui est très intéressant aussi c’est de voir que chacun croise ses idées en étant d’horizons divers, il y a un réel partage d’expérience. On est comme une petite famille, on s’encourage mutuellement en quelque sorte.

Que propose tu avec Périservice ?

Mes clients me délèguent la gestion de leur résidence secondaire en leur présence ou lors de leurs absences. En général ce sont des particuliers qui font appel à moi, environ 95% d’étranger et 5 % de français venant de Marseille ou de Paris. Je gère la maintenance comme les diverses interventions pour des visites de contrôle ou pour les réparations… Je fais aussi appel à des entrepreneurs locaux pour des prestations en fonction des besoins de mes clients. En général je gère les maisons qui se trouvent dans un rayon de 20km autour de chez moi : entre Périgueux, Limoges et Thiviers. J’offre ainsi à mes clients , qui ont souvent une culture de service exigante et de haut niveau, une qualité de service optimal

Logo periservices

Quelles sont tes ambitions pour Périservices ?

J’ai un vrai désir de m’investir dans le territoire, je souhaite développer mon activité. J’aimerai intégrer de nouveaux réseaux comme à Brantôme par exemple, afin d’y améliorer le tourisme hivernal. Je souhaiterai également développer le concept pour déléguer la gestion et ainsi me concentrer d’avantage sur la supervision.

 

Dans la coopérative, as- tu des objectifs particulier s?

Oui, je souhaiterai devenir sociétaire et aider à la pérennisation de la coopérative.

Quels sont tes conseils pour les (futurs) entrepreneurs ?

Ne pas hésiter à se poser des questions mais aussi à se faire confiance. Je pense que ceux qui ne se plantent pas ne progressent pas ! Et pour moi le seul vrai risque que l’on peut prendre, c’est de ne pas essayer !

 

LA VITRINE DES ENTREPRENEURS

COOP'ALPHIENS | COOP'ALPHIENNES

Florence Dorent L'Accordage
agence 2l paysage
karine melone
Fabienne Muniente
jérôme legendre production web
Marie-Corinne Tavy- Woopla
Agathe et Ambre - maroquinières
Véronique Lair
Sabrina Collado -réflexologue
portrait Cécile BAGUR
Aurélie Falempe
Clara Montet Bring My Day
Genevieve Delporte
Julie Bruhier - Photographe/pigiste - Graphiste - Artiste
Marie Line
Experte en open data et chef de projet en innovation.
logo vitale propreté
Laurie Amiot Graphiste, Webdesigner, Intégratrice web
Sylvie et Lucie, le goût du partage, visite d'ateliers

Connexion coopérateur

LETTRE D'INFORMATION

Recevez directement notre actualité par email